mardi 30 septembre 2014

Roxy Pro France // Tyler Wright l'emporte face à Courtney Conlogue


Une finale inattendue pour ce Roxy Pro France, avec les éliminations de Sally Fitzgibbons et Stephanie Gilmore en quart de finale, et celle de Carissa Moore en demie finale.

Les conditions idéales sur le spot des Gardians ont permis de clôturer dimanche le Roxy Pro France. Un joli pic droite-gauche déroulait, laissant plusieurs options aux surfeuses. La première demie-finale a vu Carissa Moore s'incliner face à une Courtney Conlogue remontée après son forfait pour cause de blessure lors des trois étapes précédentes.

L'autre demie-finale était très attendue par le public français, puisque la réunionnaise Johanne Defay affrontait Tyler Wright. L'australienne a commencé très fort, avec un score élevé, laissant peu de marge de manœuvre à son adversaire. Mais c'était sans compter sur le mental et le talent de Johanne, tout juste 20 ans, qui ne s'est pas laissée impressionner. Son surf puissant et radical lui ont permit de s'en sortir très honorablement, et d'ajouter une autre demie-finale à sa première année sur le Tour.

Johanne est la première française a obtenir de si bons scores sur le WCT, et sera peut-être nommée "Rookie of the Year". On croise les doigts et on attends avec impatience la suite !

En finale c'était donc Tyler Wright contre Courtney Conlogue. L'australienne l'emporte après une prestation quasi-parfaite : un 9,50 pts et un 9,70 pts, et deux autres vagues à 9 pts et 9,03 pts. Difficile de faire mieux.

Prochaine étape au Portugal du 1er au 7 octobre // http://www.aspworldtour.com/events/2014/wct/714/cascais-womens-pro

vendredi 26 septembre 2014

Roxy Pro France // Day 1

Carissa Moore // Photo: Poullenot 
Les premières séries du Roxy Pro France se sont déroulées tout au long de la journée d'hier, dans des conditions plutôt propres d'1m20-1m50.

Les trois premiers Rounds ont été complétés, et Malia Manuel, Sally Fitzgibbons, Carissa Moore et Courtney Conlogue ont assuré leur place en quart de finale. 

Classée n°3 mondiale, Carissa Moore qui n’a plus gagné depuis le début de saison en Australie (2 victoires à Margaret River et Bell Beach) n’a plus droit à l’erreur si elle veut conquérir un 3ème titre mondial cette année. De son côté, Sally Fitzgibbons a été mise en difficulté par Lee-Ann Curren au début du contest, puis s'est vite s'est rattrapée par la suite. Enfin Stephanie Gilmore se retrouve finalement au Round 4 et devra remporter sa série si elle souhaite continuer sur la lancée de Trestles.

La première série du tour de repêchage (Round 4) risque de faire balancer notre cœur, puisque  c'est une série 100% française durant laquelle Pauline Ado affrontera Johanne Defay.

La bonne surprise du début de cette compétition est le surf progressif dont les surfeuses ont fait preuve: airs, reverses, snaps lay-backs. Les conditions françaises les ont inspirées !

Le programme du Round 4:

Pauline Ado - Johanne Defay
Dimity Stoyle - Tyler Wright
Bianca Buitendag - Nikki Van Djik
Lakey Peterson - Stephanie Gilmore

Perfect peak // Photo : Kirstin

Le récap : 



Rendez-vous demain pour la suite de la compétition !

mercredi 24 septembre 2014

Roxy Pro France // Lay Day aujourd'hui, mais lancement probable demain !

Le site de la compétition, plage des Guardians // Photo: Poullenot

Le Roxy Pro France est en suspend depuis deux jours. Les conditions trop petites hier et trop ventées aujourd’hui malgré le push de houle, ont amené les organisateurs à mettre la compétition en attente. 

Les enjeux lors du Roxy Pro France sont importants pour les surfeuses en tête du classement. Sally Fitzgibbons, actuelle n°1 mondiale depuis Trestles, Stephanie Gilmore n°2, Carissa Moore n°3, et Tyler Wright, n°4 sont toutes de sérieuses prétendantes au titre. Difficile de savoir qui prendra l'avantage... et prendra la tête du classement pour la fin de la saison. Le jeu des chaises musicales se poursuit!

Côté français, Johanne Defay est sur une excellente dynamique avec ses deux quarts de finale et sa demie-finale à Trestles. Son maintien au classement est bien parti, ce qui n'est pas le cas de Pauline Ado, 15ème au classement, qui a besoin d'un bon résultat sur cet événement et les prochains pour se maintenir. Go Popo!

On retrouvera aussi Lee-Ann Curren, wild card sur cette compétition, qui affrontera Sally Fitzgibbons et Courtney Conlogue au Round 1. On lui souhaite bonne chance!

De nombreuses activités ponctueront le Quiksilver Pro France et le Roxy Pro France: séances de yoga en plein air, ateliers DIY, projections de films, concerts. 

Prochain call demain à 7h30. 

Les séries à venir:

Roxy Pro France Round 1 (la gagnante se qualifie pour le Round 3, les 2ème et 3ème pour le Round 2):

Heat 1: Malia Manuel (HAW), Dimity Stoyle (AUS), Pauline Ado (FRA)
Heat 2: Tyler Wright (AUS), Laura Enever (AUS), Alessa Quizon (HAW)
Heat 3: Sally Fitzgibbons (HAW), Courtney Conlogue (USA), Lee-Ann Curren (FRA)
Heat 4: Stephanie Gilmore (AUS), Johanne Defay (FRA), Alana Blanchard (HAW)
Heat 5: Carissa Moore (HAW), Coco Ho (HAW), Paige Hareb (NZL)
Heat 6: Lakey Peterson (USA), Bianca Buitendag (ZAF), Nikki Van Dijk (AUS)

Plus d'infos sur: http://www.aspworldtour.com/events/2014/wct/985/roxy-pro-france et sur Missyfruit bien sûr.

lundi 22 septembre 2014

Work In Progress // Shape

Les séances shape s’enchaînent dans notre atelier: après le single (que vous avez pu voir ici), c'est un shortboard plutôt axé pour les vagues creuses et consistantes, une planche pour les vagues de tous les jours et une planche pour les petites vagues qui sont en cours de fabrication.

L'atelier est désormais bien installé, avec lumières, outils au complet, isolation à la lumière, etc.

Ne reste plus qu'à s'exercer, car le shape c'est compliqué: une erreur dans une courbe, un coup de rabot mal placé et l'outline de la planche est foutu. Autant vous dire que c'est un travail qui demande patience et minutie.

Quelques images pour vous montrer les "dessous" des planches Missyfruit.




samedi 20 septembre 2014

Stephanie Gilmore remporte le Swatch Women's Pro à Trestles


Stephanie Gilmore remporte le Swatch Women's Pro Trestles, face à Sally Fitzgibbons !

Plus que trois épreuves avant le sacre de la Championne du Monde. Au classement, Fitzgibbons passe en tête, devant Gilmore et Carissa Moore qui figure désormais à la troisième place...

Pour la prochaine étape, rendez-vous mardi 23 septembre plage du Gardian à Hossegor, pour le Roxy Pro France.

mercredi 17 septembre 2014

Swatch Women's Pro // Trestles 7ème étape du Tour.

Lowers Trestles // Photo: Kirstin

Le Swatch Women's Pro a débuté la semaine dernière dans de jolies conditions à Trestles. La première journée a permis de faire passer plusieurs séries, dans des vagues d'un mètre vingt présentant un bon potentiel.

En standby depuis quelques jours maintenant, la compétition devrait reprendre aujourd'hui (ce soir pour nous) ou demain, selon les conditions. Une houle importante est arrivée depuis hier, permettant de faire avancer les épreuves homme.

Pour les filles les hostilités reprendrons avec les quarts de finale, durant lesquels s'affronteront:

Stephanie Gilmore - Laura Enever
Coco Ho - Lakey Peterson
Sally Fitzgibbons - Bianca Buitendag
Tyler Wright - Johanne Defay

Les premiers tours nous ont réservés quelques surprises, avec notamment l'élimination de Carissa Moore, malgré sa position dans le trio de tête de la course au titre. D'autres nous ont étonné, comme Pauline Ado ou Laura Enever, qui se sont illustrées par un surf alliant radicalité et puissance.

Laura Enever // Rowland
Pauline Ado a surfé engagé mais s'incline au Round 4 // Kirstin Scholtz
Entre bonne ambiance et rivalité avec Stéphanie Gilmore et Laura Enever

La suite ce soir ou demain donc, en live ou en replay sur http://www.aspworldtour.com/events/2014/wct/707/swatch-womens-pro-trestles/, en mode canap'-bière ou canap'-tisane, à vous de choisir !

~ Bonne session ~

mardi 9 septembre 2014

Noa and Steph // Mexico

Noa Deane / Mexique, par Morgan Maassen

Une vidéo mixte au menu aujourd'hui, avec Noa Deane et Stephanie Gilmore, filmés au Mexique par le talentueux Morgan Maassen.

Deux styles de glisse bien distincts, deux lectures de vagues différentes, deux entités, réunis dans ce court édit à la musique guillerette qui va réchauffer vos cœurs en ces jours de calme plat.